"Requiem pour Miranda" de Sylvain Kermici

Disons-le tout net : j'ai rarement lu concentré sur un texte aussi court ( 172 pages) une telle densité de violence et de noirceur! Un huis clos étouffant, dramatique, entre deux bourreaux manifestement déshumanisés et une victime expiatoire n'ayant aucun espoir d'échappatoire! L'auteur nous explique rapidement comment on est arrivé à cette situation extrême mais là n'est pas l'essentiel du propos; En effet, il nous montre ( et démontre) la bestialité absolue de l'homme ( mais peut-on encore le qualifier d'homme?) et son absence totale d'empathie! Pas de sentiment, même pas de haine, la violence nue, gratuite, explosive, sans but, animale! Ai-je aimé? Oui, j'ai aimé, malgré certains passages où reprendre sa respiration s'avére une nécessite vitale, j'ai aimé grâce au style excellent, précis, ciselé, sans fioriture, et aux chapîtres courts, rapides, qui procurent un rythme singulier à un livre qui ne l'est pas moins! Alors, bien sûr, n'ayons pas peur de le souligner, c'est une lecture difficile, un pari livresque audacieux qui n'aura pas l'heur de plaire à tout le monde mais je l'ai pris comme un pari nécessaire pour nous faire prendre conscience de l'épouvantable face noire de l'être humain! Un grand merci aux éditions les Arènes et à leurs attaché(e)s de presse!  

Résultat de recherche d'images pour "couverture requiem pour miranda"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×