"Les Blessures du Silence" de Natacha Calestreme"

Voilà un polar/roman noir ( à mon sens, il chevauche les deux catégories) d'une rare salubrité publique et devrait être proposé dans toutes les bonnes médiathèques/bibliothèques!!  Il vous décrit par le menu le parcours dramatique, de souffrance, d'Amandine, sous la coupe d'un mari pervers, dominateur, manipulateur, cyclothimique, menteur, Henry , qui a fait de sa femme sa chose, soufflant le chaud et le froid, la culpabilisant, la méprisant, l'humiliant aux yeux de tous, famille, entourage, milieu du travail, la néantisant dans son rôle de mère! Le processus, terrifiant, est particulièrement décrit, l'auteure se met dans la tête et l'esprit de notre Amandine, pour laquelle le lecteur ne peut qu'éprouver une forte empathie! Et quelle belle équipe policière avec Yoann à sa tête, Christian, Marc et leur superviseur, le commissaire Filipo personnellement impliqué pour des raisons sentimentales! Un description au scalpel de l'emprise mentale dans toute sa sinistre splendeur et des immenses dégâts occasionnés chez une personne fragile, vulnérable, isolée! Je vais évidemment éviter de "spoiler" mais cet opus restera haletant jusqu'à l'issue avec un immense twist venu de très très loin avec une grande maestria!!  Un grand coup de chapeau à l'auteure pour avoir maîtrisé ce sujet par essence difficile et être parvenue à contenu cette pression jusqu'au bout du bout, avoir osé aborder cette thématique encore trop souvent occultée! Seul le livre "Entraves" m'avait à ce jour interpellé à ce point sur cette perversion pourtant dramatiquement si commune!  Et quelle rencontre avec l'auteure à St Maur en poche : inoubliable !!

Couverture du livre : Les blessures du silence

Ajouter un commentaire