"Le Club des Pendus" de Tony Parsons

Une vidéo particulièrement épouvantable tourne en boucle sur les réseaux dits sociaux , celle d'une pendaison mais pour le moins suspecte car manifestement des spectateurs malintentionnés assistaient avec une délectation morbide à ce suicide qui n'en est, de facto, pas un ! Qu'est-ce que ça signifie, Max Wolfe s'interroge et d'autant plus profondément que peu de temps après, une seconde vidéo encore plus glauque et plus visible avec des personnes cagoulées de noir dans l'assistance surgit sur les écrans et avec la résistance opiniâtre de cette victime, il ne peut que se résoudre à admettre qu'une série de meurtres déguisés est en cours! Comment y mettre fin, commence en déceler le mobile et comment mettre la main sur cette bande de dégénérés? Cela devient urgent d'autant qu'un troisiéme meurtre dans le même style vient corroborer la thèse des "suicides arrangés"? Cet opus est fondé sur le thème de la vengeance et sur une justice qui serait beaucoup trop clémente et laxiste car, à étudier les différents profils, un point commun les rassemble : auteurs de faits graves , bien que dans un genre complètement différent , "ils" ont apparemment bénéficié de peines pour le moins légères! Très belle écriture limpide, addictive, excellent rythme, mystère entretenu jusque quasiment la fin de l'ouvrage, ce livre mérite toute votre attention de "polardeux" ainsi que la reconnaissance de cet auteur britannique dont les deux précédentes productions avaient déjà été avec justesse remarquées!  

Résultat de recherche d'images

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×