"La Femme de l'Ombre" d'Arnaldur Indridason

Il y a incontestablement un mystère Indridason ! En effet , a priori ,rien dans le style , les personnages , l'intrigue , le rythme , n'est apparemment transcendant et pourtant, allez comprendre , la magie opère à chaque opus!  Ce livre fait partie d'une trilogie , "La Trilogie des Ombres" mais qui peut se lire tout à fait de façon indépendante . Apparemment , rien ne relie le massacre d'un jeune à la sortie d'un tripot et un corps retrouvé dans une crique , presque un suicide mais finalement non, c'est une tromperie ! Nous sommes en pleine seconde guerre mondiale , les pays scandinaves sont occupés mais pas l'Islande qui est parvenue à préserver son insularité mais au prix de concessions vis-à-vis des Etats-Unis! Un dernier paquebot avec l'accord ultime de l'Allemagne nazie et de l'Angleterre , obtient le droit de rapatrier un dernier groupe d'Islandais vers la mère patrie. Flovent et Thorson , jeunes inspecteurs , vont se retrouver au coeur d'une enquête particulièrement retorse , mêlant l'armée américaine, la voyoucratie, la Gestapo........... Dans les tout débuts , vous avez le sentiment que vous allez vous ennuyer et puis, sans vous en rendre vraiment compte, vous avez la sensation étrange que vous restez comme scotché a l'ouvrage! Et pourtant, on ne peut pas dire que les noms islandais facilitent la digestion! Indridason, c'est une merveille, une fluidité , une dilection dont on ne saurait exprimer la substantifique moelle ! Simplement , en faisant l'effort de ne pas regarder la couverture, on lit et tourne quelques pages et on se dit , tiens , c'est de l'Indridason , un peu comme une dégustation à l'aveugle ou un essai dans une parfumerie.  Une douce et prégnante senteur noire dont les effluves resteront longtemps arrimées à mon odorat de lecteur addictif.  Prochain numéro de haute voltige, printemps 2018 !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×