"La Chance du Perdant" de Christophe Guillaumot

Toulouse, la ville rose, enfin pas si rose que ça quand on prend connaissance de la noirceur des enquêtes de la brigade des jeux construite de bric et de broc autour du Kanak et de Six , avec un magicien surdoué et un arnaqueur aux tempes grisonnantes! Le Kanak, un personnage incroyable , un géant surpuissant avec un coeur de midinette et qui ne saurait s'embarrasser de code de procédure quand il s'agit de sauver des vies! Il supplée le plus souvent à son supérieur hiérarchique direct, Six,qui vient de subir un choc terrible avec la vidéo en direct de la décapitation de sa copine en plein Irak! L'auteur parle de nombreux thèmes peu usités à ce jour , tels le monde interlope des jeux, l'univers pas moins glauque du tri sélectif ( la scène du compacteur, c'est quelque chose!) , la corruption et l'abus de pouvoir chez certains flics dont l'impunité s'apparente à de la normalité, les arts de la rue ( le "street art") à travers un personnage touchant et particulièrement empathique, May! L'addiction aux jeux, la compulsivité m'ont personnellement touchées mais je ne peux en dire davantage! Très belle écriture, style vif , rythme effréné, personnages très bien croqués ( Renato Donattelli alias le "Kanak" est un personnage qui ne pourra vous laisser indifférent, j'en suis certain!) , cet opus est à recommander vivement ( oui, je sais, encore un!) car je suis absolument certain qu'aucun lecteur ( ou lectrice) ne pourra s'ennuyer ou être déçu(e).  Merci à Christophe Guillaumot de m'avoir permis de découvrir l'envers du décor toulousain et les arcanes trop souvent détestables d'une certaine police, lui qui la pratique depuis des décennies!

La Chance du perdant

Ajouter un commentaire

 
×