Rythmé, alerte, très bien construit , une intrigue arachnéenne agrémentée d'un retournement exceptionnel et complètement époustouflant, cet opus est digne de cet auteur désormais aguerri et très connu des salons du polar, comme moi qui les écume! Depuis ses débuts, je n'ai jamais été déçu par ses productions et ce n'est pas le cas de tous(tes), loin de là! Et il en a déjà écrit quelques-uns le bougre et ce , en peu de temps, et il doit encore en avoir sous la semelle ! Là, il poursuit dans la veine bretonne avec ses trois nouvelles héroines Léanne, Vanessa et Elodie, accompagnée cette fois-ci de Noreen, jeune femme fraîchement débarquée en Armorique! Lors d'une "grosse" interpellation de trafiquants de drogue, Léanne toujours "borderline" va avoir la vie sauvée par Noreen, Léanne qui a aussi la conscience tourmentée par son contact/informateur, individu pour le moins louche mais qui lui permet d'être efficace! Doit-elle ou non en parler à sa hiérarchie? Dans le même temps, l'oncle de Noreen, son dernier parent, disparaît dans des conditions suspectes: accident, suicide ou meurtre? Vous allez ainsi de page en page suivre essouflé(e) l'enquête de cette équipe de police judiciaire souvent en co/saisine avec la gendarmerie ( oui, Léanne et le colonel sont très "proches", ça aide et la substitute est une amie!), jusqu'à ce "twist" (pour pasticher certains blogueurs/ses) que personnellement je n'avais pas perçu! Certaines scènes sur la base maritime désaffectée sont haletantes, en apnée si j'ose dire! Je reste donc un fervent supporter de ce "polardeux", talentueux et fort sympathique, qui écrit flic comme il devait travailler flic, jusqu'au bout des ongles! Cet opus est tout juste "FAOU" , l'impétrant comprendra! Un grand merci aux éditions Palémon et à Nathalie, elle se reconnaîtra!  

Résultat de recherche d'images pour "couverture la cage de l'albatros"

Ajouter un commentaire