"L'Essence du Mal" de Luca d'Andrea

Quelle histoire , mais quelle histoire palsembleu ! D'abord un cadre peu connu mais splendide, le Haut-Adige dans les Dolomites, dantesque, un village pittoresque, pimpant mais recroquevillé sur un terrible mystère remontant sur trente ans, une communaute soudée par les mêmes non-dits et le même mal-être qui sourd à travers l'alcoolisme , le suicide. Salinger, documentariste américain va suivre sa femme originaire du village avec leur petite fille de 5 ans, Clara! Le hasard d'une conversation va lui apprendre l'existence d'un évènement particulièrement tragique et horrible soigneusement et collectivement dissimulé par l'ensemble de la communauté locale! Pourtant à la base non concerné par ce lointain passé mais possédant une âme de journaliste, Salinger va s'enfoncer, au péril de sa vie, de son couple, de ses amis, dans le maelstrom de recherches toujours plus incroyables et plus virevoltantes! Jusqu'aux toutes dernières pages, le lecteur est entraîné de rebondissements en retournements sans aucun palier de décompression! C'est impressionnant, haletant, addictif, effrayant, sensible ( le portrait de la petite fille Clara est exceptionnel ) et les éléments le plus déchaînés y sont décrits avec une densité et une précision à couper le souffle , métaphore adéquate en l'occurrence! Les personnages y sont tous très forts, tant dans le positif ( Salinger,Annelise,Werner,Mike) que dans le négatif ( Max,Brigitte). Bon , je crois que vous avez compris, c'est à nouveau par une recommandation très vive que je conclue cette chronique, une lecture qui m'aura profondément marquée! 

Ajouter un commentaire