"Kisanga" d'Emmanuel Grand

Si vous lisez ce livre ( et c'est un impératif) , vous ne devriez pas, si vous n'avez pas le coeur sec, regarder votre tablette, Iphone, Smartphone, et autres représentations des nouvelles technologies, de la même manière! Vous allez en effet y apprendre entre autres comme se récoltent ces fameux métaux rares, coltan, tantale et autre lithium et cassitiérite indispensables à la composition des microprocesseurs et vous allez être effrayés! Vous allez apprendre comment des spéculateurs sans foi ni loi jouent à coup de milliards en quelques secondes du fond de leurs confortables places financières sur le cours de ces matières premières. Extrait :"Les traders étaient timbrés. Les choix rationnels avaient déserté les salles de marché depuis longtemps. La Bourse n'était rien d'autre qu'un grand tapis vert sur lequel on s'échangeait des milliards de jetons à la vitesse de la lumière. Une gigantesque partie de poker à dix mille joueurs au cours de laquelle on essayait de s'en fourrer le plus possible dans les poches avant que le château de cartes ne s'effondre pour de bon".  Extrait :" Parmi ces métaux rares, un sable noir souvent radioactif excitait toutes les convoitises, justifiait tous les risques: le coltan dont on extrait le tantale, un supraconducteur ultraléger, indispensable à la miniaturisation des circuits électroniques utilisés dans les téléphones portables, les consoles de jeux, l'électronique embarquée, mais aussi dans la composition de certains alliages utilisés dans la fabrication de véhicules militaires terrestres, marins et spatiaux, de moteurs de fusées, d'ogives de missiles, de radars et de satellites". Quand Olivier Martel, jeune ingénieur plein d'avenir est choisi avec quelques autres pour figurer l'avant-garde d'un projet pharaonique (intitulé "Kisanga")de coopération entre Carmin, société minière française et un cartel chinois, il ne se doute nullement qu'il met le doigt dans une aventure ô combien périlleuse au Congo! Quant à Raphael Da Costa, inoxydable journaliste d'investigation , il va tenter de profiter de cette nouvelle opportunité pour définitivement mettre à jour un scandale qui lui a échappé de peu il y a 20 ans. Corruption, barbouzes, politiciens véreux, multinationales cupides, esclavagisme dit moderne, violences ethniques, tout y passe sous la plume acérée et impitoyable d'Emmanuel Grand, sur un rythme infernal et une connaissance approfondie du terrain, y compris un clin d'oeil footballistique au passage! Ce roman noir ébène va vous emporter sur des terres exotiques, magnifiques et brutales, d'une sauvagerie à couper le souffle, sans fard. Extrait :" Plusieurs millions d'euros allaient donc transiter de la poche du contribuable à celle de ces salauds pour payer du matos volé à l'ONU afin d'armer des mercenaires chargés de zigouiller d'honnêtes citoyens...Pays des droits de l'homme, mon cul, ce foutu monde n'était rien d'autre qu'un cloaque puant". Merci à l'auteur Emmanuel Grand chez qui l'on sent poindre la fureur, la rage devant l'état désastreux de notre planète, merci aux éditions Liana Lévi et à Amélie Dor qui m'a facilité cette lecture.

Résultat de recherche d'images pour "couverture kisanga emmanuel grand"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×