Créer un site internet

"Kiai" d'Alexandra Coin et d'Erik Kwapinski

Si jamais il s'avérait ( et je vous le conseille vivement) que vous lisiez ce "petit" (par le format) et "grand" livre (par le talent) , attendez-vous à être secoués à la fois dans vos certitudes et vos habitudes! Car cet opus est un violent réquisitoire contre toutes les religions, tous les dogmatismes, contre toute forme d'intolérance ou esprit de secte! Quel mauvais esprit vous feriez si vous y voyiez une quelconque relation avec nos temps si chahutés et si fétides! C'est aussi un coup de semonce contre notre apathie généralisée et notre esprit grégaire!  Extrait: " Rester dans le moule sans se poser de questions était beaucoup plus confortable. Mais laisser faire et se taire, ouvrait une voie royale aux fanatismes, il ne fallait pas l'oublier". C'est l'histoire tourmentée de Marie enfermée (il n'y a pas d'autre mot) dans un orphelinat dand l'Yonne, où elle va subir toutes sortes de misères et de brimades! Et puis vous retrouvez dans la Montagne Noire, pays cathare par excellence, Fabrice ex/légionnaire qui se reconstruit lentement après un raptus quasi fatal, et Peter Wolff, ex/prêtre défroqué qui va vouloir utiliser un thriller pour exprimer ses vérités avec l'immense risque d'être confronté aux jusqu'aux boutistes et au retour des inquisiteurs!  Extrait :" Le risque de clairvoyance est le danger ultime de l'obscurantisme".  Et puis, la sagesse ne serait-elle pas la voie médiane? : Extrait " C'est le vide qui donne du relief à ce qui importe vraiment, un peu comme deux silences qui encadrent une note sur une portée". Et cerise sur un gâteau déjà fort copieux, vous lecteur aurez droit à un fabuleux "twist" vers les quatre/cinquième de l'ouvrage mais je n'en dis évidemment pas davantage! Un grand merci à Véronique Thabuis des éditions Lucien Souny, aux quatre mains des auteurs et une mention spéciale ( elle va encore râler mais tant pis!) à Alexandra sans laquelle ce blog n'aurait pu exister !

Résultat de recherche d'images pour "couverture kiai"

Commentaires (1)

Alexandra et Erik
  • 1. Alexandra et Erik (site web) | 02/06/2018
Pour une fois, Alexandra ne t'en voudra pas ! ;-) Et les quatre mains te serrent chaleureusement la tienne. Merci pour ce retour enthousiaste Jean-Michel !

Ajouter un commentaire

 
×