Le dernier Hyver de Fabrice Papillon

Je viens de lire un monument grandiose , fantastique , qui se déploie sur 2400 ans , rien que ça et qui parvient étrangement à résonner avec une brûlante actualité! ( l'écologie, le harcèlement, la disparition des abeilles et bien d'autres thématiques encore!) Je ne disposerai pas de superlatifs suffisants dans une langue française pourtant si riche, si dense pour parler de ce "techno/thriller"! C'est en fait une immense quête que tente ( et réussit) l'auteur , un immense cri d'alarme jeté à travers 2400 ans d'histoire reconstituée depuis l'Alexandrie mythologique d'Hypathie , grande savante massacrée par la violence aveugle des hommes! Tout son héritage va se poursuivre à travers les siècles grâce à un "codex" ( livre rare) et à travers différents "grands" personnages historiques au fil des siècles qui vont être chargés de perpétuer son message et sa mission, sauver les hommes d'eux-mêmes et malgré eux , et utiliser pour ce faire une méthode plus que radicale , leur propre éradication par la définitive prise de pouvoir des femmes sur la planète! Comment : en utilisant au fil du temps les toutes dernières découvertes de la biologie moléculaire , afin d'éviter d'avoir recours aux hommes pour la reproduction humaine et faire d'une pierre deux  coups ( si j'ose dire!) , donner définitivement le pouvoir aux femmes , moins enclines à la violence,à la guerre,à  l'amour immodéré du pouvoir , tous ces graves travers qui menacent à court terme l'existence même de la planète! Mais pour l'auteur, que de recherches , quelle splendide galerie de portraits ( d'hommes et de femmes , mais surtout de femmes en l'occurrence!) à travers les siècles , quel niveau de culture impressionnant, permettant ainsi au lecteur de s'abreuver,( tout en suivant l'enquête qui n'est qu'un prétexte!) de connaissances , joignant ainsi l'utile et l'agréable! Inutile de préciser que j'ai adoré , sachant qu'en plus , Fabrice Papillon , l'auteur, posséde une plume addictive et passionnante ( retrouver Volaire en son château de Cirey est par exemple une merveille du genre!) Nous faire passer ainsi de 415 avant J-C en Egypte à Paris en 2018 concomitante de la fin du Quai des Orfèvres n'est pas la moindre des prouesses , a fortiori lorsque l'on sait que cet opus est un premier ouvrage! Bravo Fabrice Papillon, merci aux éditions Belfond et à Céline Thoulouze.

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/b0/27/88/8923056/1540-1/tsp20170927150750/Le-dernier-Hyver.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×