"Bambi" de Mons Kallentoft

Derrière ce titre faussement candide se dissimule l'un des polars les plus haletants qu'il m'ait été donné de lire ces derniers mois! Et ça demarre sur les chapeaux de roue, de la manière la plus sordide qui soit, par la découverte inopinée et horrible d'un groupe de jeunes qui se sont entretués de façon épouvantable mais apparemment.......dans la joie la plus sereine!! Les policiers de Stockholm, au sein desquels Zack sortant d'une grosse dépression, y voit la marque indéniable d'une drogue inconnue à ce jour! Et ils vont finir par le plus grand des hasards , par mettre la main sur quelques cachets roses d'apparence tout à fait inoffensive avec un Bambi sculpté à l'intérieur! Quezako ?? Et toute la suite va être une course-poursuite haletante entre la brigade de flics (Zack, Deniz,Sirpa, Suzanne, Rudolph, Douglas) et les fabricants et commanditaires de cette saloperie chimie, bombe à retardement rpour la jeunesse suédoise! Et quid des mobiles?? Très prenant, très addictif, ce polar avec par exemple les tourments perpétuels de Zack, ne vous lâchera pas et vous fera rebondir de surprises en retournements! Il serait inconvenant de lui reprocher ce qui est considéré dans de trop nombreux polars scandinaves, une certaine lenteur, voire apathie! Là, nous sommes aux antipodes, et c'est très bien ainsi. Un "sacré" bon moment de lecture pour lequel je remercie la série noire Gallimard et son attachée de presse, Christelle Mata.

Ajouter un commentaire

 
×