Oui, je sais, certaines remarques vont encore insister sur l'aspect élogieux de nombre de mes chroniques mais après tout , qu'y puis-je si toutes ces lectures me ravissent l'oeil et l'esprit ? Désolé, mais c'est encore le cas de celle-ci où les thématiques essentielles concernent les dérives sectaires et l'emprise mentale! Et c'est un coup de maître,écriture adictive, style chatoyant, rythme enlevé, personnages admirablement croqués, description de paysages angoissante et très réussie, ce fut un total bonheur livresque! Les deux brigadières Zoé et Lola sont deux sacrés numéros, même si la seconde est affaiblie par une maladie chronique. La découverte de deux féminins éloignés et apparemment sans rapport ne vont nullement les empêcher de s'élancer gaillardement et sans filet dans une enquête à haut risque, surtout que sur l'un des cadavres, une trace ADN de l'épouse disparue de leur chef d'équipe Guillaume qu'elles aiment beaucoup a été retrouvée! Mais ce dernier fait le taiseux et ne veut plus en entendre parler! Et peu leur chaut et couvertes au-delà du raisonnable par leur commissaire Hervé Compostel , animées d'une vista incroyable, au péril de leur vie, elles vont mettre leurs nez dans une réalité invraisemblable! Manipulation, crédulité, vulnérabilté sont au coeur de cet opus où le lecteur, à moins de recèler un coeur de pierre, ne pourra rester insensible aux souffrances mentales et physiques endurées par les malheureux adeptes de ce "pseudo gourou"! Et cette forêt des Ardennes, une entité à elle toute seule, admirablement visualisée! Un très grand merci à Hervé Jourdain, aux éditions Fleuve Noir et à Estelle Revellant qui m'ont permis de recevoir ce livre!  Et oui, c'etait une nième chronique très positive mais je ne vais pas non plus démolir pour démolir, contrairement à d'autres! 

Ajouter un commentaire

 
×