Créer un site internet

Mais que vient faire David Sedae N'gong , sénégalais migrant miraculeusement rescapé , au milieu de nulle part, en l'occurrence le nord de la Drôme, Hauterives, ce village du facteur Cheval ? Il vient tenir une promesse qu'il avait faite à son chef de l'ONG où il exerçait la fonction de factotum, ayant tissé des liens très forts avec ce dernier, charismatique! Il vient rapporter un médaillon à sa femme, objet auquel elle tenait comme à la prunelle de ses yeux! Mais il tombe en pleine tempête de neige et un second miracle a lieu, l'épouse en question le sauve in extrêmis! Mais le scénarion ne va pas se dérouler comme initialement prévu : Diane est suspicieuse et n' a pas la même image icônique de son mari que David, car elle a retrouvé un journal de sa main qui lui démontre l'imposteur qu'il était et ses faux bons sentiments ! David a beaucoup de difficultés à y croire malgré les écrits mis sous ses yeux! Un excellent "petit" ( 170 pages) percutant, haletant , surprenant par sa thématique inhabituelle ( que se cache-il derrière la façade et les motivations trop souvent angéliques de certains humanitaires, et la maréchaussée , notamment locale, est elle toujours d'une exemplarité immaculée? Une découverte que cet auteur à l'écriture très ample et au style très fluide! Et alors, le télescopage entre deux univers aux antipodes l'un de l'autre, la ruralité française profonde d'un côté, et la candeur d'un sénégalais à l'esprit serviable et sans détour, c'est à ne pas rater!  Un grand merci aux éditions du Seuil et à Marie-Claire Chalvet.    

Résultat de recherche d'images pour "couverture les enchaînés martinez"

Commentaires (1)

Jean-Yves Martinez
  • 1. Jean-Yves Martinez | 07/01/2019
Bravo pour votre admirable travail. Un grand merci pour votre lecture très fine des Enchaînés et pour vos commentaires. Au plaisir de vous lire.
Jean-Yves Martinez

Ajouter un commentaire