Créer un site internet

Un excellent polar fondé sur la vengeance et la mémoire collective, s'appuyant sur un style clair et une superbe écriture! Lorsque la commissaire Aglaé Boulu , mutée à Grenoble en provenance de Corse, elle ne s'attendait certes pas dès son arrivée à une affaire aussi sordide dans un territoire perdu du Vercors! Un corps atrocement mutilé a en effet été retrouvé dans une scierie, celui du patron, littéralement coupé en deux par une scie circulaire ( avouez que ça commence très fort !) D'autant que n'est qu'une série en cours puisque quelque temps plus tard, un second corps va être retrouvé "emballé" sous plastique dans un ballot de foin. ( ah les dégâts provoqués par la modernisation du machinisme agricole!) Et Aglaé s'énerve, piétine , face à l'absence de preuve et au mutisme buté des villageois , et malgrè l'arrivée de son ex. , le commandant Falcone, sa réputation de faiseuse de miracles ( voir les opus précédents) et la pression hiérarchique, rien ne progresse! Oui mais, le diable se cache dans les détails et la persévérance est toujours bonne fille! Et contrairement à la piste la plus évidente pour la majorité, à chercher du côté de l'histoire de la Résistance, l'éclaircie va s'opérer beaucoup plus limpidement à cause d'une manipulation érigée au rang de grand art ! Un opus qui se dévore, des personnages singulièrement bien campés, une nature grandiose et sauvage ( qui ne connaît pas les gorges de la Bourne manque quelque chose!). Un sacré chouette moment de lecture qu'il ne faut pas manquer! Un grand merci aux éditions du Caiman et à Jean-Louis Nogaro.

Couverture Corps rouge dans le Vercors Editions du Caïman

Ajouter un commentaire