Magistral ! Evoluant dans le monde très opaque de l'Art, dont les us et coutumes sont totalement imperméables au profane, cet opus est à bien des égards une réussite complète, tant sur le plan du fond que de la forme! Cap Code, côte Est des Etats-Unis, la contrée des "ultra-friqués" se dissimulant derrière des villas titanesques, là où réside la tribu des Whyte, qui "trempe" dans le milieu des galéristes depuis la dernière guerre! Zach, avocat specialisé et leur meilleur ami, est appelé en urgence par Skip, le fils, accusé du meurtre du patriarche au moment où la fille aînée Edith, publie un brûlot sur sa propre famille! Mais Zach n'est pas pénaliste mais cédant aux sirènes de l'amitié, il accepte et va, seul, se lancer dans une aventure plus que périlleuse! Cet opus est plein de rebondissements, de recherches documentaires, de découvertes sur les secrets de riches familles américaines dont l'origine de certaines fortunes est pour le moins, en euphémisant, sujette à caution. Pour un premier roman, c'est un indéniable coup de maître! Et là où le lecteur croît avoir trouvé, eh bien non, ce serait bien trop simple. Extraits:" Oublier demande moins d'efforts que s'indigner". "Il n'y a qu'une catégorie de gens qui pensent plus à l'argent que les riches, ce sont les pauvres". Un grand merci aux éditions Robert Laffont et à Sandrine Perrier-Replein, attachée de presse.

Ajouter un commentaire

 
×