"Avant la Chute" de Noah Hawley

Comment ne pas tomber en émoi à l'issue de cette lecture palpitante de la première à l'ultime page? C'est une grande, une immense découverte que ce roman noir où d'aucuns pourraient se référer non sans raison, à une dramatique et invraisemblable catastrophe survenue il y a quelques années! Et quelle construction où les chapîtres tournent autour d'un des personnages essentiels de ce suspense ô combien haletant! Ainsi, ils étaient onze personnes à embarquer un soir dans un jet luxueux, un voyage qui devait être court mais qui le sera encore davantage à cause d'un crash longtemps inexplicable. Neuf adultes de condition sociale très différente, un milliardaire et son épouse, possesseur d'un média, un banquier et sa femme, louche et traficoteur d'ailleurs sur le point d'être arrêté, le garde du corps, les deux enfants du milliardaire,le pilote et le co-pilote, l'hôtesse de l'air et Scott Burroughs, artiste peintre raté qui se retrouve en cette compagnie par le plus grand des hasards plus les deux enfants du milliardaire dont le petit JJ! Quelques minutes plus tard, l'avion détruit, Scott miraculé au milieu des débris et de l'océan, dans le noir absolu, va entendre les cris du petit garçon de quatre ans ,il va le prendre avec lui et après une odyssée qu'on qualifiera d'olympique, va rejoindre le littoral. Là va s'interrompre ma présentation , car par la suite, l'opus est construit autour de l'histoire de chaque personnage impliqué jusqu'à leur décès si brutal. Toute l'enquête va consister à tenter de comprendre les circonstances de ce crash suspect , le voyage prévu étant facile ( vingt-six minutes au total). Paradoxalement et très injustement, Scott qui est le sauveur, va se retrouver dans l'oeil du cyclone, car pourquoi était-il présent? C'est une lecture très addictive, 520 pages de pur bonheur , car nous aussi, on veut savoir et l'auteur joue constamment avec nos nerfs en mêlant à l'intrigue des personnages secondaires qui ne sont là, en fait, que pour nous détourner l'attention de la véritable solution! Et l'énigme jusqu'au bout, va nous balader avec une malice perverse! Sacrée surprise que cet opus, 48h de plaisir livresque! Un grand à Christelle Mata, attachée de presse de Série Noire Gallimard. Et puis quelques extraits en forme de clins d'oeil : " Je ne peux pas mourir, cela nuirait à mon image".  ( On dirait du Michel Drucker!)    "L'ingénieur ne considère pas que le verre est à moitié vide ou à moitié plein, simplement qu'il est trop grand".   "Mieux vaut être un sujet anonyme dans le coffre d'un milliardaire, qu'un exemplaire unique dans la poche rapiécée d'un drogué".  "Une science sans religion était boiteuse, alors qu'une religion sans science était aveugle". ( Alb. Einstein).

Noah HAWLEY - Avant la chute

Ajouter un commentaire

 
×