"Angie" de Karine Slaughter

Quelle découverte !! Bien sûr , j'avais déjà entendu parler de cette auteure mais j'avoue humblement que c'est pour moi une première lecture la concernant ! Une plongée abyssale dans les tréfonds de l'âme humaine , où se cotoient violence, drogue, prostitution , viol , corruption , violences conjugales ,le tout mélangé aux affres du monde abject du basket professionnel américain et des agents de joueurs! Vous y retrouverez avec un plaisir indicible de lecture Angie ( incroyable portrait de femme jusqu'au boutiste et opiniâtre) , Will , policier "taiseux" et soumis , Sara , médecin légiste passionnée et amoureuse transie, Marcus , star du basket imbuvable et "macho", Reuben , pscychopathe et pervers narcissique , Amanda chef de brigade à poigne mais humaine, l'étrange Jo , femme apparemment effacée et mystérieuse et toute une galerie de personnages secondaires certes mais très présents! C'est foisonnant, rythmé , haletant , sans temps morts , avec des passages hautements addictifs et des retournements de situation à couper le souffle! Vous vivez avec les personnages , leurs doutes, leurs espoirs et désespoirs , leurs peurs, leurs angoisses , vous souffrez avec eux , vous espérez avec eux! Rien n'est occulté d'une certaine Amérique , qui, derrière le clinquant et les portefeuilles trop garnis, révélent de très malodorants miasmes que l'on aurait voulu ne pas connaître! La construction de l'ouvrage est également étonnante avec d'un côté , en premier lieu , la vision des autorités , puis , dans un second temps , la vision des corrompus et des malfrats! Alors, bien sûr , suite à ce commentaire , je serai fort mal placé pour ne pas en recommander sa lecture, et si jamais , par extraordinaire, vous en seriez déçu, vous m'en verriez fort marri et vous seriez en droit de m'en demander le remboursement , sachant en fait que je ne prends pas beaucoup de risques! Chiche !  Merci à Harper Collins Noir et à Stéphanie Charrier !   EXTRAIT: "Quand une femme accuse un homme de viol, c'est une folle. Quand il y en a deux, trois, des dizaines, il se peut qu'elles aient raison".  QUELLE ACTUALITE !!

Résultat de recherche d'images

Commentaires (1)

heber-suffrin
  • 1. heber-suffrin (site web) | 14/11/2017
J'avais beaucoup aimé "Pas de pitié pour Martin" de l'humour noir et grinçant à souhait. Du coup je vais peut-être aussi me laisser tenter as celui-ci. Merci de l'info

Ajouter un commentaire